05/01/2018

Amma ou le Pouvoir de l'Amour

FB_IMG_1515074128755.jpgPar une chaude journée d'été, alors qu'il se dirigeait lentement vers le temple de guérison construit à flanc de colline au-dessus de la capitale, l'aspirant-médecin remarqua soudain une série de bulles de lumière flottant dans l'air au-dessus de sa tête. Ces bulles éclataient les unes après les autres en laissant échapper une vive lueur formée de mille petits éclats multicolores.

Intrigué, l'aspirant-médecin s'arrêta et observa ce phénomène de longues minutes. Enfin, il reprit sa marche et, apercevant un habitant de la ville, il s'approcha de lui. Il le salua humblement en soulevant son bonnet et en s'inclinant devant lui. Puis il lui demanda s'il savait ce que signifiaient ces bulles de lumière qui éclataient joyeusement en laissant échapper de si belles couleurs.

Son interlocuteur observa les bulles qui dansaient doucement au loin et répondit en souriant :

- C'est Amma.

Et devant l'expression interrogative de l'aspirant-médecin qui ne connaissait personne portant ce nom, il poursuivit :

- Allez voir au temple de la guérison. Elle est là-bas.

Et sans ajouter un mot, il prit congé.

L'aspirant-médecin, intrigué et curieux, hâta le pas et marcha résolument vers le temple tout en se demandant ce que l'homme avait bien voulu lui dire.

Enfin, il arriva à l'entrée du temple qui resplendissait de mille lueurs à la lumière du soleil. L'aspirant-médecin hésita quelques instants avant d'entrer puis s'avança à l'intérieur de la grande salle ornée de multiples sculptures.

Et soudain, il la vit.

Appuyée contre un coussin de lin blanc, Amma était assise au milieu d'une foule dense qui psalmodiait de douces mélopées. Elle tenait entre ses bras une femme et son enfant, et, tout en se balançant doucement, leur prodiguait douceur, amour et réconfort.

Et c'est alors que l'aspirant-médecin aperçut les bulles de lumière. Elles s'échappaient de la tête d'Amma en une danse spiralée et poursuivaient ensuite leur chemin en suivant les souffles d'air.

Légère et fluides, les bulles de lumière chantaient l'amour incommensurable de cette femme qui consolait les âmes sans relâche, jour après jour, simplement pour la joie d'Être Amour.

 

NAMASTE

 

Amma.jpg