14/08/2017

Portails interstellaires

éclipse.jpgCertaines éclipses président à d'importants événements. Comme par exemple en 1619.

Le 20 août 1619, un navire néerlandais venant d'Afrique accosta à Jamestown dans le comté de Virginie. 60 ans plus tard prit naissance l'esclavage en Amérique pour être finalement aboli le 29 août 1793.

40 jours auparavant, le 11 juillet 1619, eut lieu une éclipse solaire précédée le 27 juin 1619 d'une éclipse lunaire partielle. Un intervalle de 14 jours sépare ces deux éclipses.

Le chiffre 40 est lui-même porteur d'un fort message symbolique. Selon R. Allendy, "ce nombre marque l'accomplissement d'un cycle, d'un cycle n'aboutissant pas à une répétition mais à un changement radical, un passage à un autre ordre d'action et de vie."

Aujourd'hui, nous retrouvons le même schéma avec une éclipse lunaire partielle ayant eu lieu le 07 août 2017 suivie 14 jours plus tard, soit le 21 août 2017, d'une éclipse solaire.

A cela s'ajoute le fait que le 23 septembre 2017 aura lieu un alignement planétaire exceptionnel et sans aucun doute, lourd de sens.

Cet alignement pourrait être mis en relation avec les Ecritures qui mentionnent dans le Livre des Révélations 12 : 1 « Et un grand signe apparut dans le ciel : une femme revêtue du soleil, et la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles. »

En effet, l'alignement planétaire en question se produira dans la constellation du signe zodiacal de la Vierge.

La Lune se trouvera aux pieds de la Vierge et le Soleil au niveau de son épaule gauche.

Au-dessus de la tête de la Vierge se dessine la constellation du signe zodiacal du Lion avec neuf étoiles fixes composant le dessin zodiacal. A ces neufs étoiles peuvent être ajoutées trois planètes participant à l'alignement planétaire, Mars, Mercure et Vénus, amenant à un total de douze étoiles.

De plus, nous pourrons noter la présence de la planète Jupiter, l'astre roi de notre système solaire, proche de l'emplacement du ventre de la Vierge, illustrant la conception de l'Enfant Divin. Au niveau symbolique, cette naissance peut être mise en relation soit avec la naissance du Roi Sauveur christique, soit avec celle de notre enfant divin intérieur grâce au travail de transmutation.

Il est intéressant de constater que la date correspondant aux 40 jours suivant l'éclipse solaire du 21 août 2017 est le 29 septembre, jour de la St. Mickaël.

Dans les Ecritures, Mickaël est l'Archange qui combat le Dragon. Et, effectivement, nous pouvons lire dans le Livre des Révélations 12:7 qu' "il y eut un combat dans le ciel : Michel et ses anges combattaient contre le dragon."

En dehors de l'interprétation qui pourrait être faite de ce parallèle entre les Ecritures et l'alignement planétaire du 23 septembre 2017, de même que la date du 29 septembre représentant les 40 jours d'intervalle, nous pouvons observer que la configuration des planètes exprime une continuité parfaite, un alignement qui pourrait suggérer une sorte de corridor stellaire.

L'idée n'est pas à ignorer.

Le monde du cinéma regorge d'exemples illustrant le cas de figure de la création de corridors spacios-temporels. De même, certains scientifiques travaillent assidûment sur ce sujet.

Nous pouvons donc nous attendre qu'un tel corridor soit activé par cette configuration planétaire. La question sera de savoir quelle sorte d'entités se présenteront par la création de ce passage.

Pouvons-nous faire un lien entre la similitude des éclipses de 1619 et celles de 2017 ? Devons-nous craindre une nouvelle forme d'esclavage dont nous ne soupçonnons pas encore l'existence ? Devons-nous craindre un essor d'intelligence artificielle au détriment de la vie humaine ?

Tout est possible et il vaut mieux se préparer psychologiquement à voir ce que nous avions pris pour vrai et irréfutable entièrement remis en question.

 

Les commentaires sont fermés.